Guide du Camping en France

tourisme www.annuaire-tourisme-france.fr

Cathédrale Saint-Siffrein de Carpentras

Place Saint-Siffrein
84200 CARPENTRAS France
Tél: 04 90 63 08 33 (Paroisse)
descriptif:

La magnifique grande église cathédrale Saint-Siffrein de Carpentras est une ancienne cathédrale, de styles gothique et gothique flamboyant et classée Monument Historique. Elle est dédiée à Siffrein, qui fut évêque à Carpentras au VIIe siècle.

Elle a remplacé la précédente cathédrale (la cathédrale romane du XIIe siècle, qui s'était écroulée), sur ordre du pape Benoît XIII, le dernier "pape d'Avignon". L'essentiel de l'édifice actuel fut bâti du début du XVe siècle au début du XVIe siècle, suivant l'architecture gothique méridional, avec les chapelles latérales logées entre les contreforts.
Certains élément sont plus récents : la façade ajoutée au XVIIe siècle, le portail sud (dit "porte aux juifs" ; style gothique flamboyant) au XIXe siècle et le haut clocher latéral au début du XXe siècle (hauteur 58 m ; style néo-gothique flamboyant).

La décoration intérieure est très riche, avec nombreux éléments de style baroque (telle la Gloire du chœur, une réplique de celle du Bernin à Saint-Pierre de Rome) ; importante statuaire des XIIIe à XVIIIe siècles ; autels en marbre des XVIIe et XVIIIe siècles ; tableaux de Mignard, Parrocel, Duplessis, ...

Le trésor de la cathédrale, installé dans une ancienne salle capitulaire du XVe siècle, peut être visité sur demande au 04 90 63 08 33. On y trouve le fameux reliquaire du "Saint-Mors de l’empereur Constantin" (mors supposé avoir été réalisé avec un des clous de la Passion du Christ, par Sainte Hélène au IVe siècle puis ramené de Constantinople au XIIIe siècle) ; les reliques de Saint Siffrein, de l'orfèvrerie religieuse (XII-XIXe siècles) et des vêtements, objets et ornements utilisés en liturgie religieuse, souvenirs des anciens évêques de Carpentras.

Ne pas manquer d'admirer aussi l'Arc Romain de Carpentras adossé au flanc nord de la cathédrale. Ce vestige romain sculpté date du Ier siècle de notre ère et montre deux captifs enchaînés à un trophée de victoire.